Chapitre Général 2022

Les membres du Chapitre, à l’église Sant’ Andrea delle Fratte, à Rome.

Le Chapitre Général s’est achevé et les sœurs de Sion sont retournées, la joie au cœur, dans leurs communautés, partout dans le monde entier. Elles ont vécu un mois de prière, de discernement et de célébration ; leur objectif était d’établir une feuille de route, afin d’orienter la vie et le ministère de la Congrégation, pour les six années à venir.

Le Chapitre Général de 2022 est l’aboutissement de nombreux travaux préparatoires, ainsi que d’une série d’assemblées par vidéoconférence, ayant débuté en 2021. Ils ont impliqué un groupe plus important de sœurs, chacune d’entre elles transmettant les réflexions et les idées des autres sœurs de leurs régions. Les priorités énoncées dans le document final du Chapitre ont d’abord émergé au cours de ces assemblées.

Le nouveau Conseil Général de la Congrégation (de gauche à droite) : Sr Cida Aquino, Sr Ania Bodzinska, Sr Oonah O’Shea, Sr Iuliana Neculai.

L’un des temps forts de ce Chapitre fut l’élection de notre nouvelle équipe de leadership. Sr Oonah O’Shea (Australie) a été élue Supérieure Générale, en compagnie de 3 membres du Conseil Général : Sr Ania Bodzinska (Pologne), Sr Maria Aparecida (Cida) Aquino (Brésil) et Sr Iuliana Neculai (Roumanie).

Sr Oonah prend donc la direction de la Congrégation, au moment où notre approche concernant les collaborations externes se modifie. Bien que les sœurs de Sion travaillent dans ce sens depuis de nombreuses années, le Chapitre a mis en avant des questions relatives à la consolidation de nos relations en cours. De même, nous recherchons de nouvelles opportunités dans ce domaine, conformément à la vision du Pape François d’une Église synodale, favorisant la communion, la participation et la mission.

Une fois encore, la présence d’associé(e)s, d’ami(e)s, de partenaires et de collaborateurs de Sion, venant d’Australie, du Brésil, du Canada, du Congo, du Costa Rica et de France témoigne, de manière concrète, d’un engagement en faveur de la collaboration. Une sœur a fait remarquer que « pouvoir se parler ouvertement, en toute honnêteté, a permis des discussions fructueuses ; nous pouvons examiner nos différentes visions et progresser vers une plus grande clarté. »

Discernement en groupes et présentations.

 

Au cours de ce Chapitre, non moins concrètement, s’est exprimé notre désir de relation avec Dieu et entre nous, avec les autres et avec notre planète. Commencer chaque journée par de belles prières et réflexions bibliques, formulées en plusieurs langues, a renforcé notre sentiment d’interconnexion, et aidé sœurs et partenaires à laisser l’Esprit les guider dans le discernement du jour.

À la fin de ce mois intense, au cours duquel nous avons élu la nouvelle équipe du Conseil Général et mis en place les directives pour les six années à venir, nos adieux étaient empreints de riches souvenirs, et d’une vitalité renouvelée à vivre le charisme de Sion – dialogue, justice, paix et amour – conformément à ce que le monde demande aujourd’hui.