Les Lettres de Paul étaient le thème du programme de formation itinérant des Sœurs de Sion qui a eu lieu en juin pour les séminaristes et des laïcs à l’ ITEPES (Institut de théologie pastorale et d’enseignement supérieur et de l’Amazonie) à Manaus, capitale de l’état d’Amazonas dans la Région du Nord du Brésil.

Sr Ivete qui enseigne.

Depuis 2015 les sœurs de Sion se rendent dans la région deux fois par an pour enseigner un cours biblique auprès de l’ITEPES, qui accueille des étudiants des neuf diocèses d’Amazonie et qui a un grand besoin d’enseignants d’un cours biblique.

Sœur Ivete était accompagnée du Père Videlson Tele de Meneses, spécialiste des lettres de Paul , du diocèse d’Aracaju. Il s’agissait de leur deuxième mission en Amzonie. Cette fois l’Institut leur a demandé d’enseigner un cours intensif d’une semaine.

Le cours à l’ITEPES a réuni 40 étudiants dont des séminaristes et des personnes locales intéressées. Le collège offre également des cours de liturgie, de Bible et une formation pour le diaconat et la théologie pastorale.

Le rêve de Sr Ivete est de proposer des semaines intensives pour les catechistes pendant les périodes de vacances. En attendant, elle est satisfaite de son travail et estime que le programme a des retombées bénéfiques pour l’Amazonie. Le P Ricardo Gonçalves Castro, Directeur de l’ITEPES, est du même avis. Il dit que depuis que le projet a démarré il y a quatre ans, le niveau de connaissances bibliques des enseignants ayant assisté aux cours s’est amélioré.

Sr Ivete et le P Videlson à Cacau Pirera, où les inondations posent de plus en plus de problèmes.

Sr Ivete remarque: “ Je sens que les séminaristes ont soif de connaissances”. Ils sont nombreux à venir de tribus autochtones et sont formés à Manaus avant de retourner dans leurs diocèses. Ivete a eu l’occasion de rendre visite à la zone missionnaire de Cacau Pirera avec le P. Candido Cocaveli, Directeur Administratif de l’ITEPES. La population ici vit dans une pauvreté extrême et au cours des dernières années la rivière Rio Negro déborde et inonde les maisons de plus en plus souvent.

 

L’avenir

Pendant leur séjour, Sr Ivete et le P. Videlson ont discuté de l’avenir avec les Pères Ricardo et Candido. Les représentants de l’ITEPES ont dit combien ils appréciaient le programme de formation et ont exprimé le souhait de voir s’organiser des initiatives similaires d’une plus longue durée, d’un mois ou même un semestre et même de voir l’établissement d’une communauté permanente en Amazonie.

En termes de calendrier, le groupe a commencé à programmer un Congrès biblique national que l’ITEPES, les Frères de Sion et les Sœurs de Sion organiseraient ensemble et qui se tiendra à l’Institut en juillet 2020.

site by airgid