Egypte : une nouvelle église à Berba

Après 5 ans de patience et d’efforts conjoints, une nouvelle église a finalement ouvert ses portes dans le village de Berba, situé dans la région rurale de Haute Egypte, où la Congrégation des Sœurs de Sion est installée depuis 25 ans. Sr Darlene De Mong et Sr Victoria Nabil, qui est originaire du lieu, avaient pour la circonstance, rejoint Sr Jackie Chenard, établie dans le village.

L’évêque Botros célébrant la première messe dans la nouvelle église.

L’évêque Botros, du Diocèse d’El Minya, a procédé à l’inauguration officielle, à la grande joie de tous ceux venus pour l’occasion. De nombreuses personnes avaient fait 4 heures de voyage depuis Le Caire, pour y assister.

Les habitants de Berba ont contribué de diverses manières à la construction de la nouvelle église. Certains ont donné de l’argent, d’autres un coup de main sur le terrain, en aidant aux travaux de construction, à la préparation du ciment par exemple. Une femme a offert son alliance à l’église pour qu’elle la vende, afin de recueillir des fonds pour le projet. Elle a écarté les protestations, déclarant que c’était tout ce qu’elle et son mari avaient à proposer, et qu’ils la remplaceraient par une autre bague de moindre valeur.

Les voisins musulmans ont été très patients, et ont poliment supporté les nombreuses nuisances liées au chantier. Durant l’après-midi consacrée à l’inauguration, ils sont venus présenter leurs félicitations et furent chaleureusement invités à se joindre aux agapes.

Après l’inauguration, l’évêque Botros est resté 4 jours à Berba. Accompagné d’Abouna Ibrahim, le prêtre de la paroisse et d’un paroissien, il a rendu visite à chaque foyer chrétien du village. Chaque jour, différentes familles les invitaient, ainsi que Sr Jackie, à déjeuner et à diner.

L’église était comble pour la bénédiction.

En se rendant dans ces foyers avec le prêtre et l’évêque, Sr Jackie fut très touchée par les échanges chaleureux du prêtre avec les Musulmans croisés en chemin. Au fil des ans, les relations interreligieuses ont toujours fait l’objet d’une attention particulière dans le village. Elles s’expriment de diverses manières, depuis de simples gestes de bonne volonté jusqu’aux initiatives qui ont un certain impact sur le plan social. Il est courant que Chrétiens et Musulmans échangent des vœux lors de leurs jours de fêtes respectifs. Ils se rencontrent au Centre de Développement géré par le Diocèse, dont les activités sont ouvertes à tous les habitants, notamment les 6 classes de maternelle et les excursions, occasions pour mieux se connaitre les uns les autres.

Les jours suivants, l’Eglise Copte égyptienne célébrait la Semaine Sainte: un flot continuel de gens entrait et sortait de la nouvelle église. Sr Jackie et 3 autres sœurs de Sion ont participé aux célébrations, et c’est avec grand plaisir qu’elles ont écouté les cloches de l’église manifester la présence renouvelée de cette forte et fidèle communauté chrétienne.